Article publié le 21.10.2021

Les fonds de vallées, milieux de grande importance écologique

Plusieurs cours d'eau parcourent les fonds de vallées de la forêt de Saint-Michel-Freyr... C'est le cas de la Masblette, de la Diglette, du ruisseau de Palogne, de la Wéry, du Rabani, etc.

Ces cours d'eau sont longés par des riches et anciennes forêts alluviales, d'une grande diversité spécifique.

Favoriser la diversité en essences et préserver l'habitat

Le hêtre a progressivement envahi le milieu et exerce une pression importante sur les espèces plus typiques de ces forêts (érable, aulne, frêne ou encore orme), empêchant leur croissance (faute de lumière et d'espace) et entraînant une perte notable en diversité de l'habitat.

Pour y remédier, une des solutions est d'éliminer la régénération du hêtre. Fraichement coupés, les hêtres sont laissés sur place afin qu'une "barrière naturelle" se crée autour des essences citées ci-dessus.

Ces mesures les protègent ainsi de la pression de la grande faune et augmentent la quantité de bois morts, indispensables à la biodiversité en forêt.

Ces travaux de restauration écologique ont bénéficié de subsides du Programme wallon de Développement Rural. Ils sont réalisés dans le cadre du projet Nassonia (Fondation Pairi Daiza et SPW).

Avec le soutien de :