Article publié le 31.01.2021

Un inventaire pour mieux connaitre la forêt

En 2022 un nouveau plan d'aménagement forestier doit être rédigé pour la forêt domaniale de Saint-Michel-Freyr. Ce plan d'aménagement a pour objectif de concrétiser des ambitions décrites dans le document directeur qu'est le Master plan :

  • Doublement des surfaces en réserves
  • Amélioration de la qualité des habitats
  • Diversification en espèces de la forêt
  • ...

L’objectif de cet inventaire est de faire une évaluation des "arbres d'intérêts " de Saint-Michel-Freyr afin de nourrir les décisions relatives au plan d'aménagement.

Plusieurs arbres vont être inventoriés et géolocalisés: Il s'agit essentiellement des arbres d'intérêt biologique , des arbres morts et des arbres d'intérêt économique.

Cette évaluation effectuée sur les 1650 hectares du projet va permettre de fournir :

  • Le T0 du projet en matière sylvicole et une des premières étapes du suivi d’indicateurs
  • Des données précises en termes de respect du code forestier et de la législation Natura 2000 (nombre d’arbres morts et d’arbres bio /ha et leurs localisations)
  • La répartition spatiale de arbres morts, d’intérêt biologique et de qualité économique sur la forêt de SMF très utile pour la désignation des compartiments qui vont passer sous statuts de réserves naturelles.
  • Une évaluation de la quantité d’arbres de qualité disponible ou non pour le parc à grumes sur une échelle de temps longue et leur renouvellement
  • La répartition des semenciers existants (érables, chênes sessiles, ...) et des trouées pour accompagner la diversification forestière


Méthodologie

Cet inventaire a démarré durant le mois de novembre et se prolongera jusqu'au mois de mars. Il est actuellement effectué par l’équipe du projet Nassonia composé des agents du département de la Nature et des forêts et de l'équipe mandaté par la fondation (Ecofirst).

Cet inventaire s'effectue essentiellement sur les zones forestières couvertes de feuillus.

Pour l’encodage un formulaire Qfield a été mis au point. Il permet un encodage numérique sur le terrain et permet une localisation instantanée des arbres. Ce formulaire Qfield reprend l’ensemble des données à encoder (circonférence ,essence , types de micro-habitats, volume au sol, ... ) et permet un encodage rapide via un système de listes déroulantes et cases à cocher.

Un exemple d'un partenariat de tous les jours

Cet inventaire conséquent en temps hommes est un toutefois une belle illustration de l'importance du partenariat DNF-PDF. Des compétences complémentaires et des efforts conjoints sont mises au services d'un même objectif.

Conclusion

Cet inventaire bien que conséquent car rassemblé en une seule année, fournira des indications extrêmement précieuses en termes de conservation de la nature, de gestion sylvicole, d’état de conservation N2000, de respect de la législation…

Il permettra également un martelage encore plus précis lors des prochaines années, avec le recensement des arbres à favoriser, à protéger, et des trouées à agrandir pour la diversification de la forêt.

Il s’agit d’une ambition importante qui permettra d’écrire le futur plan d’aménagement avec une précision peu ou pas possible dans d’autres forêts et de cartographier et matérialiser des grands enjeux auxquels le projet Nassonia doit répondre.